Desserts de Noël



Que serait la fête de Noel sans les fameux desserts et autres gourmandises succulents ? Si au début du XVIe siècle, on favorisait les diverses friandises comme le pain d’épices qu’on faisait comme offrande à Saint Nicolas. Les ingrédients de base des desserts de Noël ont subi peu de changement depuis, on retrouve toujours les ingrédients d’antan comme les œufs, le miel, les épices, la farine. Les ingrédients comme le sucre et le beurre ont fait leur apparition, bien plus tard vers le début du XIXe siècle. Les traditions de dessert de Noël varient des 4 coins du monde. 

Actuellement, le dessert de Noël a sa place à part entière dans les festivités de Noel, quoique moins calorique et plus léger au fil des années. De nombreux livres de recettes consacrent une bonne partie de leurs pages rien qu’en citant les meilleurs desserts de Noël qu’ont pu préparer nos vielles Grand-mères. 

Les gâteaux en forme de personnages de Noel, de différentes tailles et de différentes formes sont encore très prisés. A l’instar du Christolle, spécialité alsacienne, un grand gâteau dont le sujet n’est autre que l’enfant Jésus qui est encore couvert de ses langes. Dans le même registre, on peut citer le Kougelhopf, sous forme de petits gâteaux représentant un sapin, une étoile et un croissant de lune.

Si chez nos amis britanniques, la fête de Noël rime avec pudding. Comme du bon vin, le pudding doit se bonifier, ainsi dans certaines familles bien traditionnelles, le pudding est préparé un mois bien avant Noël pour un goût sans égal. Le pudding est très apprécié à cause de sa saveur à la fois douce et onctueuse. C’est un dessert bourratif, copieux idéal durant les nuits d’hiver. La veillée de Noel, on l’arrose avec du punch puis on le flambe.

Comme on l’a dit précédemment, les desserts de Noël ont évolué au fil des années. Ils sont parfaits accompagnés de thé ou de café ou autre infusion devant la cheminée familiale. Pour finir le repas de Noël en beauté, on privilégie davantage les petites gourmandises invitant à la douceur et au plaisir gustatif incontournable. Si aux États-Unis, les cakes aux fruits sont encore très prisés pour terminer le repas de Noël. Les Italiens quant à eux, raffolent davantage de leur Panettone, et chez nous la fameuse bûche de Noel fait encore fureur. 

Mais d’autres mignardises et gourmandises peuvent également faire office de dessert de fête, le choix est quelque peu vaste. Comme son nom l’indique, il invite déjà à la fête, les Biscuits de Noel, indispensables sur le buffet dessert durant le réveillon. Du fait de leur gout exquis, il faut prévoir des réserves. On peut également citer les truffes au chocolat, la fois moelleuse et pleine de douceur, les truffes sont faciles à la réalisation. Pour une recette rapide pour le soir, les écorces d’oranges confites, peu couteuses, elles se dégusteront rapidement dès leur présence sur la table. Pour une ambiance plus chaleureuse en famille ou avec ses invités, rien ne vaut le Cake aux fruits confits, pâtisserie de Noel par excellence. Au goût à la fois surprenant et aux aromes délicieux, ce délice est à consommer avec du thé autour d’une cheminée. 



Les livres de recettes pourront sûrement vous servir de guides infaillibles si vous n’avez pas encore une idée de ce que vous allez préparer comme dessert pour Noël. Ces livres constituent également un cadeau de Noël très spécial.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Adbox

@templatesyard